Article mis en ligne le 27 juin 2017
Rubrique : Réseau Janet

Cette année nous avons organisé deux symposiums qui donneront l’occasion d’aborder l’actualité des travaux de Janet : un symposium d’épistémologie de la psychologie et un symposium d’histoire de la psychologie. En voici les résumés. Symposium Épistémologie de la psychologie

Autour des liens entre (...)

Article mis en ligne le 13 juin 2017
Rubrique : Réseau Janet

Grand angle : le concept de dissociation de Janet à aujourd’hui, dérive et écueil.

Un article qui sortira au prochain numéro de la revue

European Journal of Trauma & Dissociation / Revue Européenne du Trauma et de la Dissociation.

En voici déjà le résumé. Bonne lecture !

RÉSUMÉ

Les études (...)

Article mis en ligne le 2 juin 2017
Rubrique : Réseau Janet

ONCOLOGIE ET DISSOCIATION, NOUVEL ARTICLE ! LE « DÉNI » DU CANCER : UN DÉNI DE L’INSTITUTION ?

Saillot I. (2017). Le « déni » du cancer : un déni de l’institution ?

Revue Dogma en ligne. Édition Printemps-Été 2017. http://www.dogma.lu/pdf/IS-cancer.pdf

Résumé

Un certain nombre de patients à un stade (...)

Article mis en ligne le 23 mai 2017
Rubrique : Réseau Janet

Conférence sur la psychopathologie de Pierre Janet à l’université de Metz-Lorraine sur le thème

Le trouble dissociatif de Janet jusqu’au DSM-V, une dérive et un écueil : la dépersonnalisation.

Réservée aux étudiants de Master et de l’école doctorale, cette initiation aux troubles dissociatifs pourra (...)

Article mis en ligne le 31 mars 2017
Rubrique : Réseau Janet

À l’occasion de la refonte de son site Internet, la Société française de Psychologie (S.F.P.), fondée par Pierre Janet en 1901, développe sa section d’Histoire et met Pierre Janet à l’honneur !

Consultez ici la page des Ressources en HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE, très complète, offrant notamment une (...)

Article mis en ligne le 13 mars 2017
Rubrique : Réseau Janet

La Société Pierre Janet allemande « P. Janet Gesellschaft e.V » a tenu son dernier colloque sur Pierre Janet en novembre 2016, autour des « Thèmes-clés de la psychologie et de la psychologie de Pierre Janet ».

Les actes du colloque seront bientôt disponibles sous le titre « Dissociation und Kultur » (...)

Article mis en ligne le 6 février 2017
Rubrique : Actualités

La revue en ligne Dogma, longtemps animée par Angèle Kremer-Marietti, puis par Thierry Simonelli, était devenue au fil des ans un recueil, un accueil, multidisciplinaire, qui se voulait résolument tournée vers l’approche réellement épistémologique, c’est-à-dire une tournure d’esprit classique au sens (...)

Article mis en ligne le 26 janvier 2017
dernière modification le 2 juin 2017
Rubrique : Bibliographie : études sur Janet

JANET ET JOUSSE, NOUVEL ARTICLE ! UN RAPPROCHEMENT AUTOUR DES GESTES ET DU LANGAGE.

Saillot I. (2016). L’imitation comme passage des gestes au langage : un rapprochement Jousse – Janet. Revue Dogma en ligne. Édition hiver 2016. http://www.dogma.lu/pdf/IS-Janet-Jousse.pdf

Résumé

Les travaux de (...)

Article mis en ligne le 12 janvier 2017
dernière modification le 13 janvier 2017
Rubrique : Bibliographie : études sur Janet

Saillot I. (2016). L’imitation comme passage des gestes au langage : un rapprochement Jousse – Janet. Revue Dogma en ligne. Édition hiver 2016.

Résumé Les travaux de Janet ont été une source d’inspiration majeure dans l’œuvre de Marcel Jousse. Il avait assisté à ses cours du Collège de France, lu (...)

Article mis en ligne le 2 janvier 2017
Rubrique : Pierre Janet

.

.

.

Un portail sur Pierre Janet très complet, développé par Serge Nicolas (univ. Paris 5 – Descartes) et auquel j’ai participé. Consultez en particulier la rubrique des œuvres du grand psychologue : de très nombreux titres sont en accès intégral et gratuit !

.

.

Accueil (...)

Article mis en ligne le 24 décembre 2016
Rubrique : Actualités

PIERRE JANET ET L’ANONYMAT : positionnement sur la question très actuelle de l’utilisation d’Internet !

Un de mes derniers articles de recherche, récemment publié par LES CAHIERS INTERNATIONAUX DE PSYCHOLOGIE SOCIALE.

Saillot I. (2015). Psychopathologie implicite de l’anonymat sur Internet. Les (...)







Cette année nous avons organisé deux symposiums qui donneront l’occasion d’aborder l’actualité des travaux de Janet : un symposium d’épistémologie de la psychologie et un symposium d’histoire de la psychologie. En voici les résumés.

Symposium Épistémologie de la psychologie

Autour des liens entre connaissances et émotions, le thème du congrès 2017 de la SFP à Nice renvoie au cœur de la quête du savoir psychologique. Depuis l’avènement de la psychologie expérimentale, au tournant du 19ème siècle, psychologie normale et psychologie pathologique questionnent, chacun de leur propre perspective, les rapport des connaissances et des émotions à la volonté, par exemple dans leurs manifestations comportementales : de ce point de vue, le thème des dédoublements de personnalité viendra rapidement s’adjoindre aux débats (Lecocq, 2004).

Car la psychologie dynamique, incarnée autour des années 1900 par le médecin-philosophe Pierre Janet, réfute à la fois l’associationnisme de Locke et l’innéisme de Descartes : pour Janet et les auteurs du même mouvement, les connaissances ne sont pas formées par l’exercice des sens, et nos idées ou nos émotions ne sont pas plus innées, c’est-à-dire inscrites en chaque homme dès sa naissance (Prévost, 1973). Il se dessine alors une nouvelle conception épistémologique des phénomènes psychologiques : l’action pourrait jouer un rôle plus central que ne l’avaient pensé les philosophes (I. Saillot, 2017). Ainsi, tandis que P. Janet réfute la théorie de W. James en élevant les émotions au rang de régulations de l’action, J. Dewey critique les bases d’une séparation artificielle entre l’émotion et l’acte. De ce foisonnement d’idées novatrices jailliront des résultats en pleine redécouverte aujourd’hui sans affecter sensiblement, pour autant, les fondements épistémologiques de la démarche expérimentale (J.F. Richard, 1990).

Ce Symposium d’épistémologie de la psychologie proposera, à travers des interventions aux perspectives croisées, un nouvel éclairage sur des concepts psychologiques tout aussi chargés d’histoire que d’actualité, au sein même des plus actuelles recherches expérimentales.

Références bibliographiques

Lecocq G., Pociello C. (2004). « Maladies de la volonté et "voyageurs infatigables » ; ou comment Philippe Tissié s’intéresse à l’articulation du "psychologique" et du "physique (1885-1887), In C. Pociello (Ed), Entre le social et le vital. L’éducation physique et sportive sous tensions (XVIIIè - XXè siècle) (pp. 113-123). Grenoble : Presses Universitaires de Grenoble.
Prévost, C. (1973) La psycho-philosophie de Pierre Janet. Paris : Payot.
Richard, J.-F. (1990). Les activités mentales, Comprendre, raisonner, trouver des solutions. Paris : Armand Colin.
Saillot I. (2017). Mémoire et émotion chez Syssau et Monnier (2012) : quelques remarques à la lumière de modèles historiques. Psychologie Française 62(1), p. 93-106.


Symposium Histoire de la psychologie

D’abord soucieuse de classer les facultés de l’âme (S. Nicolas, 2005), la psychologie moderne s’engage au début du 20ème siècle dans la description et l’étude des grandes fonctions de l’être humain. Un nouveau vocable s’installe, d’origine fonctionnaliste, qui s’inspire de la psycho-biologie évolutionniste lamarkienne popularisée par Herbert Spencer. Le rapport des connaissances aux émotions est alors au centre des recherches en psychologie comme en psychopathologie, aussi bien en France qu’aux États-Unis : le modèle psychopathologique de Pierre Janet, en particulier, correspond à un « primat de l’action » tout à fait novateur à l’époque (Saillot, 2015), dont il avait trouvé des éléments d’inspiration chez Ribot et Fouillée (les idées-force, l’idéomotricité), dont il reprendra la chaire à l’Académie des Sciences Morales et Politiques. La « prise de conscience » de l’émotion, comme l’appelle Claparède, est pour Janet une « conscienciation » de l’acte : pour ces auteurs, connaissance et émotion sont étroitement liées.

Mais dans les années 1950, l’approche fonctionnaliste cède la place à la notion de « capacité cognitive » (F. Parot, 2008). À ce moment de l’histoire, les rapports complexes entre connaissances et émotions sont réinterprétés en termes de cognitions ou de volitions, dans un cadre systémiste où le traitement de l’information est le modèle général.

Ces évolutions temporelles éclairent chacune à sa manière les grandes questions fondamentales de psychologie : nous nous proposons, au sein du Symposium d’histoire de la psychologie, de mettre en perspective la spécificité des approches du lien connaissances et émotions autour des années 1900, et l’apport de ces contributions aux démarches expérimentales et cliniques les plus contemporaines. La motricité humaine sera ainsi convoquée pour identifier de quelles façons une conjugaison harmonieuse peut s’établir entre des connaissances et des émotions incarnées (Lecocq, 2012).

Références bibliographiques

Lecocq, G., (2012). La psychodynamie de P. Tissié : Un espace de rencontre entre une psychologie scientifique et une psychologie politique. In J. St Martin (Ed.), L’œuvre du Dr Philippe Tissié : une croisade sociale en faveur de l’éducation physique : (1888-1914)(p.145-163). Bordeaux : Presses Universitaires de Bordeaux.
Nicolas, S. (2005). Les facultés de l’âme : une histoire des systèmes. Paris : l’Harmattan.
Parot, F. (2008). Les Fonctions en psychologie, Wavre : Mardaga.
Saillot I. (2015). Psychopathologie implicite de l’anonymat sur Internet. Les Cahiers Internationaux de Psychologie Sociale 2015/2 (Numéro 106), p. 193-207.


Programme du Congrès (sous peu)
https://sfp2017.sciencesconf.org/resource/page/id/12

Inscription au Congrès, et paiement
http://sfpsy.org/congres/2017/paiement-congres.php



Identification



Site réalisé sous SPIP par isabelle saillot avec le squelette ESCAL-V3 Version : 3.85.7